Le postulat de la réflexologie

La réflexologie repose sur le postulat suivant : "chaque organe, chaque partie du corps ou fonction physiologique correspondrait à une zone ou un point précis et projeté sur les pieds, les mains, le visage ou les oreilles" .

 

Ainsi, lorsque le praticien exerce des pressions spécifiques (stimulantes ou relaxantes et qui constituent l'ensemble des "techniques réflexes") sur des points ou "zones réflexes" particuliers, le message capté et retransmis par l'ensemble du système nerveux agit sur l'ensemble du corps : aux niveaux cellulaire, organique et des différents systèmes (locomoteur, endocrinien, circulatoire, respiratoire, digestif, immunitaire, etc.).


Cartographies et action

Le réflexologue s'appuie sur des cartographies de zones réflexes. Pour ma part, j'utilise celles élaborées par l'école Elisabeth Breton. 

 

Lorsque le réflexologue exerce diverses pressions et manœuvres sur les pieds, mains ou visage, les premières informations ressenties passent par la peau.

 

La peau

  

La peau, organe le plus étendu du corps humain (superficie moyenne de 1,75m2 chez un adulte), est composée de centaines de milliers de fibres nerveuses et récepteurs sensoriels qui captent les messages puis les transmettent, via des micro-courants électriques, aux aires sensitives du cerveau. Ces récepteurs sensoriels recevront en retour une réponse agréable ou douloureuse selon l'événement.

 

La peau est l'organe du toucher et de l'émotion, on parle du "pouvoir du toucher" et on estime que "chez des personnes atteintes de cancer, des massages feraient baisser le stress de 4 points sur une échelle de 10, la peur de 3 points et la douleur de 2 points" (source : Magazine Cerveau et Psycho n° 74).

 

Le système nerveux

 

Par le biais des techniques réflexes qu'utilise le réflexologue, l’information de stimulation réflexologique, ou "flux réflexologique" est perçue comme un « message nerveux » par le système nerveux.

 

Le système nerveux, composé du système nerveux central et du système nerveux périphérique, agit en véritable chef d'orchestre puisque tous les muscles et organes du corps dépendent des influx nerveux qu'il envoie, réceptionne et traite en permanence.

 

La réflexologie agit sur le système nerveux et favorise, par son action stimulante et régulatrice :

- le relâchement des tensions nerveuses

- la détente de l'appareil locomoteur

- la stimulation du système immunitaire