Gestion du stress par la réflexologie

 

 

D'origine anglaise ("distress"), le mot signifie détresse, souffrance.

 

Le stress est un ensemble de réactions physiologiques (physiques et chimiques) et psychiques qui permet à l'organisme de s'adapter aux événements extérieurs, ainsi, il contribue au maintien et à la survie de l'être humain dans son environnement.

 

Au quotidien, l'organisme doit s'adapter en permanence et réagit aux stimulus extérieurs, qu'il capte par le biais des cinq sens - vue, odorat, goût, ouïe, toucher -, et aux stimulus internes tels que : pensées, besoins physiologiques, sensations, etc.

 

 

On distingue 3 stress :

 

- le stress aigu ;

- le stress court ;

- le stress à long terme ;

dont les répercussions seront variées d'un individu à l'autre,

 

et 3 phases d'adaptation (théorie d'Hans Selye) :

 

- la phase d'alarme ;

- la phase de résistance ;

- la phase d'épuisement, qui met le corps en souffrance.

 

Selon les périodes de vie, différents stress et différentes phases peuvent coexister. C'est lorsque le corps est dépassé par cette surcharge qu'il n'arrive plus à gérer, que différents troubles peuvent apparaître, ainsi que les maladies.

 

On sait par ailleurs que 75% des troubles dits fonctionnels sont dus à une mauvaise gestion du stress. C'est pourquoi, les thérapies ou pratiques visant la détente et la relaxation sont vivement conseillées.

 

 

La réflexologie est une pratique tout à fait indiquée dans la gestion du stress, que ce soit en préventif, en accompagnement ou en phase de suivi.

Elle induit un état de relaxation d'une part, et d'autre part, grâce à la stimulation de zones réflexes, l'organisme reçoit de nouvelles informations corporelles qui vont favoriser détente et récupération.

 

La réflexologie a également une action sur le circuit de récompense, grâce notamment à la production et la diffusion d'hormones liées au plaisir (endorphine, sérotonine, etc.).

C'est d'ailleurs une raison pour laquelle il est préconisé de faire plusieurs séances de réflexologie, espacées généralement de 3 à 4 semaines, pour bénéficier pleinement de ses bienfaits.